fbpx
Stratégies

Comment éviter les surcharges des transporteurs

Les frais de surcharges des transporteurs sont l’un des problèmes qui reviennent le plus souvent lorsque vient le temps de réserver des voyages avec des programmes de fidélité. Ces frais peuvent varier grandement et faire en sorte que votre voyage, acheté avec des points, soit dispendieux ou non. Les frais de surcharges peuvent être d’aussi peu que de 7,40 $ et monter à des milliers de dollars. L’objectif de l’accumulation de points est bien évidemment de minimiser vos coûts de voyage, il va donc de soi que vous voudrez payer le moins de frais de surcharges possible.

Grâce à notre guide, vous serez en mesure d’éviter la plus grande partie de ces frais et ainsi de voyager à un coût dérisoire. Grâce à ce guide, vous apprendrez quelle compagnie aérienne vous facturera des surcharges pour ainsi les éviter, et quels pays réglementent ces frais pour les privilégier dans vos voyages.

Les surcharges du transporteur : qu’est-ce que c’est ?

Lorsque vient le temps de réserver un billet d’avion avec un programme de fidélité, il y aura toujours des frais qui sont inévitables, soit les taxes imposées par le gouvernement et les taxes d’aéroport. Ce sont des frais que tout le monde doit payer, et ce, que vous payiez votre billet en argent comptant ou avec des points. Par contre, les surcharges du transporteur, elles, peuvent être évitées et ne sont qu’une façon pour certains transporteurs de vous soutirer de l’argent. 

À l’origine, les surcharges du transporteur étaient plutôt appelées « surcharge carburant ». Elles avaient été mises en place à un moment où le prix du carburant était particulièrement élevé et qu’il était impossible pour les compagnies aériennes de survivre sans cela. À cette époque, il était compréhensible qu’un certain coût soit exigé pour compenser le fait que le billet était gratuit. Par contre, le prix du carburant ayant chuté depuis, il n’est plus nécessaire de garder cette surcharge. La majorité des transporteurs l’ont donc abandonnée, mais certains ont continué à vous la facturer en changeant le nom pour surcharge du transporteur.

Ces frais sont d’ailleurs contestés à grande échelle. Au Québec, il existe même un recours collectif contre Aéroplan à ce sujet.

Ces frais sont totalement aléatoires et varient selon le transporteur en question ainsi que selon la destination et l’origine de votre vol. Il est donc possible d’éviter ces frais en faisant un peu attention et ainsi épargner des centaines, voire des milliers de dollars, lors de ces voyages.

Les compagnies à éviter avec Aéroplan 

Parmi toutes les compagnies avec qui vous pouvez voyager avec Aéroplan, seulement 7 d’entre elles vous factureront des surcharges du transporteur. 

Compagnies qui vous factureront des surcharges très élevées sur des vols internationaux (500 $+) :

  • Air Canada
  • Austrian
  • Lufthansa

Compagnies qui vous factureront des surcharges modérées sur des vols internationaux (100 $-250 $)

  • All Nippon Airways ANA
  • Air China
  • Lot
  • Thai Airways

Toutes les autres compagnies aériennes ne vous factureront pas de surcharges :

  • Aegean Airlines
  • Air India
  • Asiana Airlines
  • Avianca
  • Brussels Airlines
  • Copa Airlines
  • Croatia Airline
  • EgyptAir
  • Ethiopian Airlines
  • EVA Air
  • SAS
  • Shenzhen Airlines
  • Singapore Airlines
  • South African Airways
  • Swiss
  • TAP Air Portugal
  • Turkish Airlines
  • United

Prenez par exemple un aller simple en classe affaires entre Montréal et Zurich, un vol avec surcharges du transporteur vous coûtera 10x plus cher que celui sans surcharges. Il est donc très important de savoir quelle compagnie aérienne vous devez éviter.

Vous aurez par contre remarqué que l’une des compagnies qui ressort du lot parmi celles qui facturent des surcharges très élevées est Air Canada. Cela peut s’avérer d’autant plus frustrant puisque Aéroplan a tendance à favoriser les vols d’Air Canada lors de vos recherches. 

Nous avons par contre remarqué qu’en effectuant vos recherches segment par segment, le moteur de recherche a tendance à faire ressortir plus de choix qui ne sont pas d’Air Canada.

Nous avons aussi noté que les surcharges sont beaucoup moins élevées pour les vols à destination de l’Europe, lorsque vous faites une correspondance aux États-Unis. Si allonger votre trajet de quelques heures ne vous dérange pas trop, vous pourrez économiser des centaines de dollars de cette façon.

Les pays qui régulent les surcharges du transporteur

Une autre façon de limiter les frais des surcharges du transporteur est de prioriser les pays qui ont mis en place des réglementations concertant les surcharges de transporteur.

1. Australie 

L’Australie est l’un des pays avec les meilleures réglementations concertant les surcharges de voyageurs. Les vols aller en départ de l’Australie auront un maximum de 15 $ de surcharge et les billets aller-retour, de 30 $. Il est à noter que cette réglementation s’applique seulement pour les vols en départ de l’Australie. 

Un vol direct avec Air Canada aller-retour de Vancouver à Brisbane comprendra 710 $ de surcharges de transporteur. Par contre le même vol aller-retour, mais de Brisbane à Vancouver ne comportera pas de frais.

2. Philippines 

Les Philippines ont également banni les surcharges des transporteurs depuis 2015. Les coûts de vos voyages autour du monde, qui passeront par les Philippines, seront ainsi diminués grâce à la loi qui s’applique aux Philippines. Il s’agit donc d’un endroit à garder en tête lors de séjours en Asie.

3. Japon

Le Japon est un autre pays qui limite les coûts des surcharges de transporteur. Par contre, la réglementation au Japon est un peu moins avantageuse pour nous. En effet, les surcharges sont limitées, mais à environ 160 $ par segment. Vous payerez donc jusqu’à 320 $ de surcharge pour un vol aller-retour au Japon. Par contre, dans bien des cas, vous ne payerez pas tout cela, même avec Air Canada.

4. Taiwan

Pour les voyages à Taiwan, les surcharges sont limitées à 68,70 $ par segment. Il s’agit donc d’un endroit de choix à visiter ou négocier pour vos voyages. Tous les vols qui transigent par Taiwan sont soumis à cette réglementation, ce qui veut dire que vos vols avec connexion sont aussi couverts.

5. Hong Kong

Hong Kong est l’une des plaques tournantes des voyages en Asie. Il est donc particulièrement intéressant pour nous que les surcharges soient limitées à 110 $ par segment. Par contre, cette réglementation s’applique uniquement aux vols à départ de Hong Kong. Les vols d’Air Canada en direction de Hong Kong ne sont donc pas protégés.

6. Brésil

Vous serez heureux de savoir que l’une des destinations les plus prisées de l’Amérique du Sud a complètement banni les surcharges de transporteurs pour les vols qui partent de son territoire. C’est d’autant plus intéressant, puisque Air Canada offre maintenant des vols directs pour le Brésil en provenance de Montréal. Vous ne payerez donc que des frais pour le vol aller, lorsque vous faites un vol aller-retour au Brésil. 

Partir des États-Unis

Un excellent moyen d’éviter les surcharges du transporteur et aussi de nombreuses autres taxes est de prendre ses vols à partir des États-Unis. United Airlines est l’une des compagnies faisant partie de Star Alliance qui n’exige pas de surcharge de transporteur. De plus, la réglementation étant différente du Canada, les taxes et autres frais sont généralement beaucoup moins importants qu’ici. 

Les aéroports de Plattsburgh et Burlington étant à moins de 2 heures de Montréal, cette option peut s’avérer très intéressante et vous faire épargner des centaines, même des milliers de dollars.  

Par exemple, pour un vol de Plattsburgh vers le Chili, vous ne payerez que 7,42 $ de frais. Si vous faites ce même itinéraire, mais en provenance de Montréal, les frais seront plutôt de 529 $. Une différence de plus de 520 $. Si vous voyagez à deux, cela représente une différence de plus de 1040 $. 

Il est donc clair que voyager en provenance des États-Unis est l’un des meilleurs moyens d’éviter les surcharges de transporteur.

Pays à éviter 

Un autre élément à ne pas oublier lorsqu’on veut éviter les frais exorbitants lorsqu’on utilise ses points pour partir en voyage est que le Royaume-Uni impose une taxe de 300 $ sur les vols en première classe et sur les vols en classe affaires. La taxe est plutôt de 137 $ lorsque vous voyagez en classe économique ou économie Prémium. 

Évitez donc de transiger par le Royaume-Uni lorsque vous prévoyez des voyages, particulièrement lorsque vous voyagez en classe affaires pour ne pas payer cette taxe qui peut s’ajouter aux autres surcharges du transporteur, selon la compagnie aérienne.

Un vol entre Montréal et Londres en classe affaires vous coûtera 725 $ avec Air Canada, alors qu’un vol en classe économique pour la même destination ne vous coûtera que 200 $ de frais avec Brussels Airlines. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *